Le temps passé par les Américains de plus de 60 ans sur leurs téléviseurs, ordinateurs, tablettes ou autres appareils électroniques a augmenté de presque une demi-heure par jour au cours de la dernière décennie, selon une analyse des données du Bureau of Labor Statistics du Pew Research Center, même comme le temps passé devant les écrans chez les jeunes a été plus ou moins stable .

Les 60 ans et plus – un groupe de plus en plus peuplé de baby-boomers vieillissants – consacrent maintenant plus de la moitié de leurs loisirs quotidiens, 4 heures et 16 minutes, devant des écrans, principalement à regarder la télévision ou des vidéos. Le temps passé devant un écran a augmenté pour les personnes de 60, 70, 80 et au-delà, et cette augmentation est évidente selon le sexe et le niveau d’éducation. Pendant ce temps, le temps que ces personnes âgées consacrent à d’autres activités de loisirs, telles que la lecture ou la socialisation, a légèrement diminué.

Cette augmentation du temps d’écran coïncide avec une croissance significative de l’adoption de la technologie numérique par les Américains plus âgés. En 2000, 14% des personnes âgées de 65 ans et plus étaient des utilisateurs d’Internet ; maintenant 73% le sont. Et bien que la possession d’un smartphone soit rare à tous les âges au début du 21e siècle, environ la moitié (53%) des personnes âgées de 65 ans et plus sont propriétaires d’un smartphone .

Dans l’ensemble, le temps de loisirs des Américains de 60 ans et plus est resté stable environ sept heures par jour et le temps qu’ils consacrent à d’autres activités est également resté relativement stable au cours de la dernière décennie. En moyenne, ils dorment plus de huit heures et demie par jour; consacrer trois heures aux tâches ménagères et aux courses; et consacrez plus d’une heure à manger, ainsi qu’une heure supplémentaire à des activités personnelles telles que le toilettage ou les soins de santé. En comparaison, les jeunes Américains travaillent plus, ont moins de temps libre, passent moins de temps à l’écran et consacrent moins de temps aux tâches ménagères.

Bien que les habitudes d’emploi du temps des Américains âgés n’aient pas beaucoup changé au cours de la dernière décennie, certaines différences apparaissent en fonction de l’âge, du sexe et de l’éducation. Plus de quatre Américains sur 60 âgés de plus de 60 ans travaillent toujours, alors que 14% seulement des personnes de 70 ans et 4% de celles de 80 ans et plus ont un emploi. En conséquence, le nombre moyen d’heures de travail par jour chez les personnes de 60 ans est beaucoup plus élevé que chez les personnes de 70 ans et plus.

Ces différences d’âge dans le travail rémunéré se reflètent également dans les différences d’âge dans le temps consacré aux loisirs. Les personnes dans la soixantaine dépensent en moyenne plus d’une heure de moins par jour pour leurs loisirs que leurs homologues plus âgées. Les personnes dans la soixantaine dorment aussi moins que leurs homologues plus âgées et consacrent un peu plus de temps aux soins non rémunérés et au bénévolat.

Les différences dans les expériences quotidiennes des hommes et des femmes âgés de 60 ans et plus font largement écho aux schémas de genre observés aux plus jeunes . Les hommes de 60 ans et plus sont plus susceptibles de travailler que leurs homologues féminines (33% contre 24%) et, parmi ceux qui travaillent, ils ont tendance à travailler plus d’heures.

Cependant, même si plus de travail rémunéré est parfois associé à moins de temps de loisirs, ce n’est pas le cas chez les hommes et les femmes de 60 ans et plus: parmi les adultes de ce groupe d’âge, les hommes travaillent 48 minutes de plus par jour que les femmes, mais ils passer également 42 minutes de plus sur le temps libre.

De leur côté, les femmes de 60 ans et plus consacrent près d’une heure de plus par jour que les hommes aux tâches ménagères et aux courses, en particulier le nettoyage et la préparation des repas. Les femmes passent une heure et 56 minutes à cuisiner et à nettoyer quotidiennement, contre 44 minutes pour les hommes. D’un autre côté, les hommes consacrent plus de temps à l’entretien du ménage – 55 minutes par jour contre 22 minutes pour les femmes.

L’emploi du temps chez les personnes âgées diffère également en fonction du niveau de scolarité. Comme c’est le cas dans tous les groupes d’âge, les personnes les plus instruites sont plus susceptibles d’avoir un emploi. Environ quatre adultes sur dix âgés de 60 ans ou plus et titulaires d’un baccalauréat ou plus (37%) travaillent, par rapport à 31% de leurs homologues ayant une certaine expérience collégiale et à 21% de ceux possédant un diplôme d’études secondaires ou moins. Cela se traduit par un écart dans le temps consacré au travail rémunéré pour toutes les personnes âgées de 60 ans et plus: celles qui ont un baccalauréat ou plus travaillent en moyenne un peu plus de deux heures par jour, tandis que celles qui ont un diplôme de baccalauréat ou plus travaillent moyenne d’une heure et 10 minutes par jour.

Comme chez les jeunes Américains, le temps supplémentaire consacré à un travail rémunéré par des personnes âgées de 60 ans ou plus et titulaires d’un baccalauréat ou plus est compensé par un temps de loisir supplémentaire pour les personnes titulaires d’un diplôme d’études secondaires ou moins. Et non seulement la quantité de temps libre varie en fonction du niveau d’éducation, mais aussi la façon dont ce temps libre est dépensé. Les personnes moins éduquées passent plus de temps sur leurs écrans et moins de temps à lire par rapport à leurs homologues plus instruits. Les adultes moins scolarisés passent également moins de temps à faire de l’exercice: 12 minutes par jour pour ceux qui ont un diplôme d’études secondaires ou moins, contre 26 minutes pour les diplômés du collégial.

Mais les écarts en matière de temps de loisirs ne sont pas entièrement dus aux différences de temps passé au travail: même parmi les personnes âgées de 60 ans et plus sans emploi, celles qui ont obtenu un diplôme d’études secondaires ou moins passent environ une demi-heure de plus par jour (8 heures et 17 heures). minutes) sur les loisirs que ceux avec soit un certain collège (7 heures et 42 minutes) ou un baccalauréat ou plus (7 heures et 38 minutes). Ces différences s’expliquent davantage par le fossé qui sépare les hommes dans leurs loisirs: les hommes diplômés du secondaire ou moins consacrent une heure de plus par jour à leurs loisirs que les titulaires d’un baccalauréat (9 heures et 10 minutes contre 8 heures et plus). 10 minutes). Parmi les femmes qui ne travaillent pas, le temps consacré aux loisirs est de 35 minutes (7 heures et 42 minutes contre 7 heures et 7 minutes).

Article publié sur http://www.lemarchedesseniors.com